Master droit public(M1/M2 Parcours cadre territorial (CT))

Niveau de formation: .
Domaine de formation: .

Durée: Réf:

Je postule

Présentation

Le Master Droit public parcours « Cadre territorial » a pour objectif de contribuer à former les cadres compétents dont les collectivités territoriales des pays de l’Adour ont besoin pour exercer leurs responsabilités. Il est mis en Å“uvre en relation étroite avec les institutions territoriales responsables du recrutement et de la gestion des personnels (notamment, le CDG 64, Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Pyrénées-Atlantiques).

Compte tenu des caractéristiques des collectivités dans les pays de l’Adour, le profil de formation recherché est celui d’un cadre administratif polyvalent, en poste dans une ville ou une intercommunalité petite ou moyenne. Ce profil écarte toute spécialisation exclusive dans une fonction spécifique mais implique une compétence générale dans tous les domaines de la vie locale et une capacité à seconder l’exécutif élu dans l’exercice de toutes ses fonctions.

Savoir-faire et compétences

Les principales compétences des diplomés peuvent être décrites ainsi :

–         avoir le sens de l’analyse technique et synthétique ;

–         avoir le sens des responsabilités ;

–         avoir le sens de l’organisation ;

–         savoir diagnostiquer les problèmes théoriques et structurels ;

–          connaitre les implications des textes constitutionnels, européens, législatifs et réglementaires en vue d’en maitriser les contraintes contentieuses et non-contentieuses ;

–         maitriser les règles budgétaires et de controle de gestion ;

–          savoir élaborer des rapports et documents de travail nécessaires à l’élaboration ou à l’exécution de projets.

Contenu de la formation

   Le M1 – semestres 1 et 2

est partiellement mutualisé avec le Master Droit public, parcours Cadre du secteur sanitaire, social et médico-social (C3S) notamment pour l’acquisition des compétences nécessaires à tout cadre (démarches administratives, méthodologie de projet, GRH…) ; mais il aborde déjà des domaines relatifs à l’administration territoriale au sens strict dans le cadre d’UE spécifiques (droit de la décentralisation, etc.) ;

   Le M2 – semestres 3 et 4

outre les enseignements plus directement relatifs aux collectivités territoriales (semestre 3), insiste quant à lui sur la finalité professionnelle de la formation, finalité concrétisée par un stage de longue durée (6 mois) en collectivité.

Les enseignements sont dispensés selon deux modalités : les cours et les directions d’étude et de recherche (D.E.R.) qui permettent, en petits groupes et par séance de 3h., d’approfondir certains thèmes, de traiter des cas pratiques grà¢ce à l’intervention de professionnels, d’aborder des sujets sous un angle transversal, … etc.

Controle des connaissances

Les connaissances sont évaluées via un controle continu (pour les directions d’étude et de recherche notamment) et des épreuves terminales :

–         épreuves orales de controle des connaissances,

–          épreuve écrite en 3 et 5h,

–         exposé-discussion (« Grand » oral).

Pré-requis nécessaires

Modalités d’admission et d’inscription

Le parcours se déroule en deux ans.

Pour l’entrée en première année, la formation est accessible aux étudiants titulaires d’une Licence Droit, d’une Licence AES, ou encore des acquis professionnels validés; – des dérogations individuelles peuvent être accordées par décision de la commission d’équivalence pour les étudiants titulaires d’un diplome de fin d’études des écoles de commerce (ou de formations équivalentes).

Pour l’entrée en deuxième année, les candidats doivent être titulaires d’une 1ère année de Master, de préférence en droit, mais pas exclusivement. Outre les équivalences prévues par les textes, des dérogations individuelles peuvent être accordées aux titulaires d’autres diplomes. Une validation des acquis professionnels est également possible. La maitrise d’une langue étrangère est appréciée.

Poursuite d’études

Les étudiants qui obtiennent le Master Cadre territorial peuvent éventuellement poursuivre en doctorat.

Mais ce n’est pas la vocation première du Master qui doit surtout ouvrir aux concours de la fonction publique territoriale et donc aux formations spécifiques de préparation aux concours administratifs territoriaux : DU MAGT (métiers de l’administration générale territoriale) et surtout DU Cadres territoriaux (pour la préparation aux concours d’attaché et de rédacteur principal).

Insertion professionnelle

Les diplomés du Master (M1 + M2) répondent au profil d’un cadre administratif polyvalent, en poste dans une ville ou une intercommunalité petite ou moyenne. Ce profil implique une compétence générale dans tous les domaines de la vie locale (questions juridiques, gestion des personnels…) et une capacité à seconder l’exécutif élu (maire, président d’intercommunalité) dans l’exercice de ses fonctions.

Lieu(x) de la formation

Pau

Université de Pau (France)   

 

 Je postule via asko étude (askoetude) :

https://www.askoetude.com/account/register