Licence Sociologie

Niveau de formation: .
Domaine de formation: .

Durée: Réf:

Je postule

  Présentation

–         Cette formation prépare les étudiants aux métiers des études et enquêtes sociologiques dans les domaines du secteur sanitaire et social, des ressources humaines, de la communication, de la culture, de l’aménagement, de la recherche et de l’enseignement. Dans ces professions, le sociologue cherche à comprendre et à expliquer les mécanismes qui régissent l’organisation et l’évolution de la société et, en premier lieu, les phénomènes et les comportements sociaux. Concrètement, ceci conduit la plupart du temps à des enquêtes sur le terrain. Les sujets d’étude peuvent être très différents, mais les méthodes restent les mêmes : définition du champ de l’étude et exploration des recherches déjà menées sur le sujet, élaboration d’enquêtes, de questionnaires et d’entretiens ; récolte des informations et analyse des données ; rédaction et communication des résultats. Le diplomé interviendra dans des services d’études, de recherches et de ressources humaines pour réaliser des diagnostics, des sondages, des enquêtes et des audits afin de mieux comprendre certaines transformations sociales, tendances, évolutions ou blocages, et pour proposer des solutions en termes de développement, d’organisation ou de formation.

–         Les enseignements dispensés visent à donner aux étudiants une très bonne connaissance de la discipline (son histoire, ses objets, son épistémologie, ses méthodes et ses apports) et de certains de ses champs spécialisés (sociologie de l’aménagement, des loisirs et du tourisme, sociologie du travail social et de la santé, sociologie de l’éducation et de communication) permettant de développer une démarche scientifique et technique en la matière.

–         Il est attendu des étudiants qu’ils acquièrent de solides capacités de réflexion, de discernement et de synthèse. Ouverture d’esprit, curiosité, recul critique, facilité à échanger sont des compétences qui seront développées. En dehors de la discipline, une très bonne culture générale, une réelle aptitude à la communication écrite et orale, et une bonne connaissance en langue vivante étrangère seront visées. Les étudiants devront être capables de construire leur propre projet universitaire et professionnel. La formation s’inscrit dans le cadre du LMD : Licence (3 ans), Master (2 ans), Doctorat (3 ans). Il est possible de suivre l’ensemble de la formation à Pau.

–         L’apport des représentants du monde socio-professionnel se manifeste par l’intervention des chercheurs et ingénieurs du CNRS, d’un journaliste, d’un démographe et d’un ingénieur informaticien. En troisième année, un stage au cours duquel les étudiants sont immergés dans le monde socio-professionnel, est fortement conseillé. Des conférences (en moyenne une par mois) sont organisées avec des sociologues, professionnels ou personnalités afin de mieux inscrire les études de sociologie dans la cité.

 

Savoir-faire et compétences

Compétences disciplinaires

Les compétences visées par la formation sont une bonne connaissance de la discipline (son histoire, ses objets, ses méthodes et ses apports) et de certains de ses champs spécialisés (sociologie de l’aménagement, des loisirs et du tourisme ; sociologie du travail social, du corps et de la santé ; sociologie de l’éducation, de la formation et de la communication) permettant de développer une démarche scientifique et technique en la matière. Il est attendu des étudiants qu’ils acquièrent de solides capacités de réflexion, de discernement et de synthèse.

 

Compétences préprofessionnelles

   Situer son role et sa mission au sein d’une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives

   Travailler en équipe autant qu’en autonomie

   Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte

 

Compétences transversales et linguistiques

   Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet

   Analyser, synthétiser, développer une argumentation avec un esprit critique et mettre en perspective un travail

   Utiliser les outils informatiques de bureautique et de programmation

   Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française et d’une langue étrangère (anglais ou espagnol).

 

Contenu de la formation

Cette formation de 3 années est proposée sur 6 semestres de 13 semaines, chacun validés par 30 crédits européens.

Le volume horaire global est d’environ 500 h/an, soit approximativement 24 h hebdomadaires.

La formation est organisée en unités d’enseignement obligatoires et optionnelles constituées de cours magistraux (amphi) et travaux dirigés (35 étudiants) afin de permettre à chaque étudiant de construire un parcours adapté à son projet professionnel. De plus, l’enseignement des langues vivantes est obligatoire à chaque semestre.

La formation est organisée dans l’esprit d’une spécialisation progressive. Trois grands blocs d’enseignements peuvent être dégagés :  des enseignements fondamentaux en sociologie (introduction à la sociologie, histoire de la sociologie, sociologie générale, méthodologie, objets et théories sociologiques, auteurs et textes, questions de société) et les enseignements en sociologie spécialisée (sociologie urbaine, sociologie du corps, sociologie de la jeunesse, sociologie de l’éducation),  des enseignements d’ouverture sur des disciplines connexes (anthropologie sociale, démographie, histoire sociale, géographie humaine, économie, science politique, philosophie, psychologie), des enseignements visant l’acquisition de compétences additionnelles et transversales (langues vivantes étrangères, culture générale, méthodologie universitaire, culture numérique C2i, conférences et discussions, et choix d’options).

Les enseignements fondamentaux sont dotés d’un horaire important avec de forts coefficients (par exemple, le plus fort est appliqué aux UE de méthodologie en L2 et L3) : nous considérons comme primordiale une excellente formation en la matière. Les L1 et L2 font une large part à la découverte de disciplines connexes et à l’acquisition de compétences transversale : en dehors de la discipline, une très bonne culture générale, une réelle aptitude à la communication écrite et orale, et une bonne connaissance en langue vivante étrangère sont visées.

Les étudiants doivent aussi être capables de construire leur propre projet universitaire et professionnel : une UE « projet personnel et orientation » est organisée à cette fin en semestre 2, 4 et 6.

En Licence 1, une large part est faite à l’ouverture vers d’autres mentions du domaine (S1) et plus largement de l’UFR (S2), autorisant des passerelles entre mentions à l’issue de chacun des deux premiers semestres. Les étudiants peuvent conserver l’acquis de leurs crédits ECTS et changer de discipline, profitant des enseignements d’introduction qu’ils ont suivis.

 

Pré-requis nécessaires

La première année de licence Sociologie est ouverte aux titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplome équivalent.

Les titulaires d’un BTS ou d’un DUT peuvent intégrer, sur dossier, directement la 2ème ou 3ème année.

 

Insertion professionnelle

Quelques idées de débouchés professionnels

Après un bac +3 :

— Les métiers du sanitaire et du social : Assistant(e) des ressources humaines dans les établissements sanitaires, Conseiller(ère) social(e), Coordinateur(trice) social(e)

— Les métiers de la communication : Animateur(trice) socioculturel, Chargé(e) d’étude en publicité

— Les métiers de l’aménagement local et touristique : Agent(e) de développement social

Après un bac +5 et plus :

— Les métiers du sanitaire et du social : Conseiller(ère) en économie sociale et familiale, Conseiller(ère) en santé publique, Chargé(e) d’études en prospective sanitaire

— Les métiers de la communication : Chargé(e) d’évaluation et de prospective

— Les métiers de la formation : Consultant(e) en formation et à l’emploi, Conseiller(ère) d’information et d’orientation, Conseiller(ère) en organisation

— Les métiers de l’aménagement local et touristique : Conseiller(ère) en développement local, Chargé(e) d’étude en aménagement, Directeur(trice) de syndicat d’initiative et d’office du tourisme

Les métiers de l’enseignement et de la recherche : Chercheur(euse), Enseignant(e)-Chercheur(euse), Sociologue

Ces métiers peuvent s’exercer dans les structures suivantes : associations, collectivités territoriales, organismes sociaux, cabinets d’études, établissements publics, entreprises de toutes tailles (grands groupes, PME).

Quelques exemples de secteurs d’activité : sanitaire et social, ressources humaines, environnement, publicité, formation, enseignement, économie sociale et solidaire, tourisme.

 

 

 

Lieu(x) de la formation

Pau

Université de Pau (France)   

 

 Je postule via asko étude (askoetude) :

https://www.askoetude.com/account/register