Licence pro Métiers de l’industrie : mécatronique, robotique

Niveau de formation: .
Domaine de formation: .

Durée: Réf:

Je postule

Présentation

Les secteurs industriels de l’aéronautique, du spatial, de l’automobile, de la production robotisée, du médical et biomédical, de la production d’énergie,… sont de plus en plus confrontés à des mutations d’ordre technologique liées à diverses nécessités telles que l’amélioration de la productivité, des performances d’un produit, des performances de fabrication dudit produit et des conditions de maintenance – tant du produit que de son process de fabrication -.

 Ces nécessaires mutations trouvent leur origine dans le fait que les domaines de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique évoluent simultanément. Il s’ensuit que les exigences de productivité, de performances, de qualité et de fiabilité passent par une maitrise accrue d’un ensemble de phénomènes qui, selon le type d’activité, peuvent relever de champs disciplinaires parfois éloignés.

 Les acteurs de la production doivent donc développer une approche intégrée, nécessitant des échanges interdisciplinaires au sein d’un milieu pluridisciplinaire, dans le but de concevoir puis de fabriquer un produit répondant à un cahier des charges client, et faisant intervenir des systèmes hybrides complexes et cohérents alliant les technologies relevant des champs disciplinaires de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique, c’est-à -dire de la MECATRONIQUE.

 L’ambition de la Licence Professionnelle en Production Industrielle Spécialité Mécatronique est d’amener, en un an, des spécialistes d’un champ disciplinaire à un niveau de compétences leur permettant de dialoguer et d’interagir avec des spécialistes d’un champ disciplinaire partenaire, afin de s’approprier pleinement les problématiques et les contraintes liées à la production de systèmes hybrides complexes et cohérents.

Outre les compétences strictement disciplinaires scientifiques, le diplomé est formé à la culture industrielle et est autonome en matière de lecture, d’écriture et d’expression orale dans une langue étrangère technique car dans les secteurs majeurs, tels que l’aéronautique ou la robotique, le partenariat ou la collaboration avec les entreprises étrangères est à ce jour incontournable. Il est donc également nécessaire de pouvoir échanger, communiquer et travailler dans un contexte international.

 

Savoir-faire et compétences

   Mécanique : usinage, micro-usinage, assemblage, techniques de fabrication.

  Electricité, électronique analogique et numérique : connaitre les composants et les fonctions, mettre en oeuvre les mesures adaptées, lire et concevoir des schémas électriques, réaliser les circuits et les tests, programmer et tester les circuits logiques programmables, connaitre les protocoles de transmission de données.

   Traitement du signal.

   Electrotechnique : connaitre les procédés de fabrication des systèmes électromécaniques et les appareillages de départs moteurs.

   Asservissement / Régulation : concevoir et mettre en oeuvre un système de commande, un asservissement et un correcteur PID.

   Informatique : mettre en Å“uvre un micro-controleur et les interfaces usuelles, savoir programmer en langage C.

   àŠtre capable de mobiliser l’ensemble des compétences acquises de façon synergique autour de la production ou du process de fabrication d’un système hybride complexe nécessitant une approche pluridisciplinaire.

   Concevoir un plan ou un schéma, puis le simuler, l’optimiser et le valider en utilisant l’outil informatique (CAO, simulateur, langages de programmation).

   Habilitation électrique

   Elaborer un cahier des charges, des notices d’emplois ; assurer le SAV technique, la veille technologique ; communiquer, former, rendre compte.

   Pratiquer une langue étrangère dans un domaine technique

 

Pré-requis nécessaires

 

EN FORMATION PAR ALTERNANCE

àŠtre titulaire d’un diplome scientifique de niveau BAC+2 :

• BTS (SE, électrotechnique, CRSA…)

• DUT (GEII, GMP, GIM…)

• L2

 

EN FORMATION CONTINUE

• Salarié d’une entreprise, de niveau BTS ou DUT

• Salarié d’une entreprise, titulaire du BAC et d’une expérience professionnelle ouvrant droit à une VAE

DUT Génie Electrique et Informatique Industrielle

DUT Génie Mécanique et Productique

DUT Génie Industriel et Maintenance

DUT Mesures Physiques

BTS Systèmes Electroniques

BTS Electrotechnique

BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques

L2 Physique (sous réserve d’avoir des connaissances en électricité et en électronique)

 

Insertion professionnelle

METIERS, SECTEURS D’ACTIVITE

Le diplomé exerce dans une entreprise du secteur industriel dont les activités relèvent, pour tout ou parties, de la mécanique, de l’électronique, de l’électrotechnique, de l’automatique, de l’informatique, dans un objectif de production industrielle, mais aussi de process de fabrication. Il est sous la responsabilité d’un ingénieur, et peut coordonner une équipe de production dans le cadre d’un projet.

Il conçoit, réalise ou fait évoluer des systèmes hybrides complexes pouvant intégrer des fonctions mécaniques, électriques ou informatiques.

Il participe à la sélection des composants, au choix des process d’assemblage, d’intégration et de mode opératoire au regard du cahier des charges (coà»ts, qualité, délais,…).

Il utilise l’outil de simulation (CAO, programmation) pour caractériser les fonctions du système et réalise les essais.

Il participe à la maintenance du process de fabrication en identifiant les dysfonctionnements et en proposant des solutions et leur mise en Å“uvre.

Il élabore et tient à jour les documents techniques relatifs à la production et aux process mis en Å“uvre, à l’attention des opérateurs et de sa hiérarchie. Il est un appui technique au bureau d’étude et au service qualité.

Il communique à l’international avec les fournisseurs, les clients et les collaborateurs.

 Enfin, la délivrance du diplome devrait s’accompagner de celle d’un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM) . Le CQPM technicien d’études en mécatronique peut être délivré à l’issue de la soutenance du stage par un jury composé de professionnels de la branche d’activité.

 Secteurs d’activités :

– Aéronautique à Spatial à Robotique à Automobile – Production d’énergie – Médical, bio-médical

Types d’emplois accessibles :

Bureau d’étude

Chef de projet

Chef de ligne de production

Chef de produit en production industrielle

Chef de fabrication

Concepteur Développeur

 

Lieu(x) de la formation

        Pau

Université de Pau (France)  

 

   Je postule via asko étude (askoetude) :

https://www.askoetude.com/account/register